« Sur Europe 1, mercredi 20 février | Accueil | On n'arrête pas le progrès »

20/02/2008

Dans VSD, Emmanuelle Mignon minimise la place des sectes en France

Size4Après les discours de Latran puis de Ryad de Nicolas Sarkozy, voilà que sa directrice de cabinet, désamorce le débat sur les sectes et sous entend une reconnaissance possible de l'église de Scientologie. Rien ne nous sera épargné et la grande lessive des principes républicains se poursuit.

Extraits du Monde.fr : Dans l'interview publiée par l'hebdomadaire VSD, Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy explique :"La lutte contre les sectes a longtemps permis de dissimuler les vrais sujets. Mais, en France, les sectes sont un non-problème." "La liste établie en 1995 est scandaleuse", ajoute-t-elle, faisant référence à la liste des "mouvements sectaires" mise au point par la Commission parlementaire d'enquête sur les sectes. Elle s'en prend également à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

Tom_cruise_scientology_2Questionnée par VSD sur l'éventuelle suppression de cette organisation chargée de surveiller les sectes et leur évolution en France par le gouvernement actuel, elle répond : "Non, mais plutôt la transformer en quelque chose de plus efficace et en finir avec le bla-bla. A part publier des rapports annuels, la Miviludes ne fait rien." L'idée serait, selon les propos cités par l'hebdomadaire, "de rattacher ce nouvel organisme au ministère de l'intérieur, afin de collaborer plus étroitement avec les services de police", le reste devant "relever de la justice".

"Quant à la scientologie [qui figure sur la liste des sectes], je ne les connais pas, mais on peut s'interroger. Ou bien c'est une dangereuse organisation et on l'interdit, ou alors ils ne représentent pas de menace particulière pour l'ordre public et ils ont le droit d'exister en paix", souligne Emmanuelle Mignon.

Posted by Benoit Hamon on février 20, 2008 at 05:49 PM dans Opinions | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00e5505ba70b8833

Listed below are links to weblogs that reference Dans VSD, Emmanuelle Mignon minimise la place des sectes en France:

Commentaires

C'est quoi la stratégie de l'Elysée ? Mettre le feu partout en espérant que la contestation disparaisse d'elle-même ? Qu'est-ce qui se cache derrière ces effets d'annonce explosif ? Une réelle incompétence ou une fine stratégie qui permettra de faire quelques coups en douce pendant que tout le monde crie au loup ?
Finalement, un gouvernement dont l'action se résume à des coups de com' est plus dangereux qu'un gouvernement incompétent. La question est : jusqu'où iront-ils ? Et jusqu'où les laisserons-nous aller ?

Rédigé par : Yannick Saunier | 20 fév 2008 20:06:17

Riposte Laïque.

Bonjour,

Bonjour,

Je suis atterré et révolté après ce dernier avatar, qui n'est ni la premier ni le dernier! Ce début de mandat présidentiel de notre "cher président" et sa cohorte de conseillers qui dictent au gouvernement les orientations politique à tenir, révèle la dérive autocratique de Sarkozy. Je pense qu'il est grand temps que l'ensemble de la gauche et au delà les défenseurs de la république laïque se mettent au travail et organisent la riposte. En tant qu'ancien administrateur de la ligue de l'enseignement, que syndicaliste CGT et ancien élu, nous devons être capable d'organiser une grande manifestation nationale et européenne sur ce thème de la laïcité. Se pourrait-être le début d'une véritable remise en cause d'une politique de la terre brûlée de notre pacte social, par un petit cénacle, je ne fais pas ici référence au groupe des "jeunes romantiques" qui se réunissaient rue notre dames des champs, en 1827, au salon de Victor Hugo, bien évidement, mais plutôt à la nébuleuse qui hante le palais de l'Élysée.
Organisons nous dès maintenant dans un vaste front pour la défense de la Laïcité. Je pense que ce peut-être le début pour nous humanistes l'occasion de rassembler les Français sur un des fondements de notre vivre ensemble et de dégager des convergences dans de nombreuses composantes de la société.

Jean-louis Boutevin.

Rédigé par : Boutevin | 21 fév 2008 10:55:11

Yep, Ben, j'essaye de passer un com sur ta note depuis 14 heures, avec quelques liens : ça passe pas ! C'est dû à ton antivirus ? A mon contenu ? 3° tentative sans résultat, je voudrai pas non plus squatter tes coms... something wrong ?!

Désolé donc de com sans grand intérêt, mais s'il passe avant mon commentaire initial, c'est que les liens sont refusés - et tant pis, je le passerai alors "tout nu" ! En espérant ne pas avoir bombardé le site de quatre fois le même post.

Rédigé par : Thierry Seveyrat | 21 fév 2008 15:42:56

Bon, OK, j'ai pigé... donc, tant pis : mon com sans ses liens !

Je vais quand même tenter de les passer autrement, parce qu'ils me semblent présenter un intérêt substanciel...

Rédigé par : Thierry Seveyrat | 21 fév 2008 15:45:06

Merci Ben d'aborder ce sujet, que j'évoquais déjà dans mon précédent post sur ton site, en commentaire de "Un président qui parle de Dieu est-ce contraire à la laïcité ?" il y a quasiment un mois.

A l'époque la même Mignon proposait dans le Canard Enchaîné "(d')élargi(r) la notion d'association cultuelle" - c'est-à-dire, possiblement, de dépénaliser très tranquillement certaines activités considérées aujourd'hui comme sectaires. Rappelons l'accueil en grande pompe de Tom Cruise par Sarkozy, alors Ministre de l'Intérieur, le 30 août 2004, au moment où le dit Cruise était poursuivi en justice en France, au motif même de ses activités sectaires.


Sarkozy, dans le mensuel Philosophie Magazine, lors d'un débat avec Michel Onfray qui fit couler beaucoup d'encre, affirmait quelques mois plus tard, pendant la campagne présidentielle, que l'"on naît pédophile" et que "1200 ou 1300 jeunes se suicident chaque année parce que génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable" - cette inégalité de naissance, les bons d'un côté et les mauvais de l'autre, tout cela dû à la génétique, c'est aussi l'une des thèses de la scientologie.

Rappelons encore que la scientologie est aux Etats-Unis une église officielle, sans clivage entre républicains et démocrates à ce sujet - Hillary Clinton ayant par exemple, lorsqu'elle était first-lady, accepté une tapisserie réalisée dans le cadre des activités caritatives et bénévoles de la Sciento.


Il s'agit ni plus ni moins, sur le fond, de privatiser le domaine de la foi, en en faisant un service marchand, en isolant autant que possible l'individu, en le désocialisant autant que faire se peut, en le fragilisant pour le laisser seul face aux instruments (payants) de sa repentance, lui qui serait dès l'origine doté de tares que la Scientologie se fait forte de quantifier, grâce aux tests d'intelligence qu'elle distribue régulièrement et impunément (les fameux tests de dianétique). A l'issue d'un tel test, l'individu est reçu en entretien individuel, découvre alors qu'il est victime depuis sa naissance et au-delà, de tares qui l'asservissent, et que la secte se fait forte de réduire, par exemple avec des "purifications" basées sur des régimes alimentaires drastiques suivis de saunas (!!!...), avec un planning étalé en années... et en milliers d'euros.

Le sociologue Paul Ariès, que j'ai par ailleurs eu la chance d'avoir deux années de suite comme enseignant dans mes années de lycée à Lyon, a écrit un excellent essai à ce sujet, qui lui a entre autres valu plusieurs milliers d'appels téléphoniques et courriers de menace à son domicile et sur son lieu de travail, l'incendie de son véhicule, un passage à tabac provoquant plusieurs semaines d'ITT. Au-delà, le livre pousse loin l'investigation sur la réalité de la scientologie aujourd'hui, et fait référence en la matière. Son titre est particulièrement éclairant dans le débat qui existe aujourd'hui, en particulier eu égard aux coups de boutoirs que Sarkozy assène à la laïcité de ce pays : "Scientologie : une secte contre la République".


Urgence à mettre à Sarkozy le nez dans sa..., tant il est évident que le ballon d'essai lancé aujourd'hui par Mignon est tout sauf anodin, et individuel. Plutôt que de parler d'une gendarme victime de violences, Mme Royal aurait mieux fait, lors de son débat avec NS, de pousser son concurrent sur ce terrain-là, parce que tout était déjà sur la table...

A quand l'enseignement du créationisme à l'école, lors de cours de morale que cet homme est en train d'y instaurer ?...

Rédigé par : Thierry Seveyrat | 21 fév 2008 15:47:48

Mes liens, alors.

L'analyse de la réception de Tom Cruise par Sarkosy :
http://leweb2zero.tv//video/pointt_5745c909f9c95ef

Le débat intégral Onfray - Sarkozy dans Philosophie Magazine :
http://www.philomag.com/article,dialogue,nicolas-sarkozy-et-michel-onfray-confidences-entre-ennemis,288.php

Rédigé par : Thierry Seveyrat | 21 fév 2008 15:55:33

... et voilà la fin (!! - eh, Ben, surveilles tes machines !!) :

Hillary Clinton et la Sciento :
http://www.prevensectes.com/liberte.htm

Paul Ariès, "Scientologie : une secte contre la République" :
http://www.prevensectes.com/aries01.htm

http://www.paul-aries.fr/

La censure technologique ne passera pas !!
Sorry quand même pour le squatt !!

Rédigé par : Thierry Seveyrat | 21 fév 2008 15:57:16

je me rappelle juste ce que Sarkozy disait des sectes il y a quelques années:
« Je reconnais la légitimité de certaines de ses "nouvelles religiosités". Toutes ne sont pas condamnables et le mot "secte" est parfois utilisé abusivement contre des mouvements spirituels nouveaux, mais qui ne posent pas de problèmes en matière d'ordre public. C'est d'ailleurs ce qui a conduit le gouvernement actuel à requalifier l'action des pouvoirs publics contre les sectes en lutte contre les "dérives sectaires". »
je trouve cela completement irresponsable!

Rédigé par : zahra | 21 fév 2008 16:46:37

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.