« Sur la route | Accueil | Kamelancien »

10/04/2007

ADN (de/à) droite

Crs_et_petit_garonNicolas Sarkozy vient d’évoquer le caractère inné de la pédophilie ou du suicide chez les jeunes. Il existerait une combinaison génétique qui prédisposerait des individus à se donner la mort ou à rechercher des relations sexuelles avec des enfants.

Sarkozy confirme dans ses propos une conviction ancienne qu’il avait déjà tenté de faire loi. Il s’agissait de la "détection précoce des troubles du comportement" chez le jeune enfant "pouvant conduire à la délinquance" à l’adolescence.

Ces dispositions inspirées d’un rapport de l’Inserm invitaient les professionnels à repérer des facteurs de risque prénataux et périnataux, génétiques, environnementaux et liés au tempérament et à la personnalité. Pour exemple sont évoqués à propos de jeunes enfants « des traits de caractère tels que la froideur affective, la tendance à la manipulation, le cynisme » et la notion « d’héritabilité (génétique) du trouble des conduites ». Le rapport insistait sur le dépistage à 36 mois des signes suivants : « indocilité, hétéro agressivité, faible contrôle émotionnel, impulsivité, indice de moralité bas », etc. Je serai curieux qu’on dispose de ces données sur le bambin Sarkozy…. Je suis pas certain qu’il aurait alors passé les tests avec succès…

Le comité consultatif national d’éthique a dénoncé cette dérive préoccupante en rappelant qu’il ne faut pas confondre "une médecine préventive qui permettrait de prendre en charge, de façon précoce et adaptée, des enfants manifestant une souffrance psychique" avec une "médecine prédictive qui emprisonnerait paradoxalement ces enfants dans un destin".

La conviction de Sarkozy repose sur un postulat qui privilégie l’inné (facteurs génétiques, prédispositions cérébrales…) aux dépens de l’acquis (facteurs environnementaux, culturels, familiaux…), dans l’explication des troubles du comportement. On comprend mieux son obsession à stigmatiser systématiquement les « classes dangereuses ».

Cette théorie a l’immense avantage de dédouaner Sarkozy de toute responsabilité dans la montée des violences puisqu’elle procède de facteurs innés, et que demain s’il était élu, toutes les violence à venir n’auraient rien à voir avec lui et sa politique mais tout à voir avec la prédestination des individus fautifs.

Dés lors, quelle est l’étape suivante sinon de proposer de les séparer du reste de la population le plus tôt possible pour les mettre hors d’état de nuire ?

Posted by Benoit Hamon on avril 10, 2007 at 10:08 AM dans Témoignages | Permalink

Commentaires

Ca existe le "gène" cocu?

Rédigé par : Balkan | 10 avr 2007 11:37:10

**_Rumeurs insistantes sur les sondages_**

Selon des rumeurs insistantes et convergentes recueillies auprès des QG de campagne des trois premiers candidats, **les données brutes des sondages, depuis plusieurs semaines, ****donneraient Ségolène Royal vainqueur au second tour contre Nicolas Sarkozy.**

Les annonces de victoire de Nicolas Sarkozy procèderaient donc de **redressements faits à la main par les instituts.**

Problème : les Français accordent désormais tellement d’importance aux sondages que **l’annonce d’un passage en tête de Ségolène Royal aurait des effets indéniables sur le scrutin (pensent les sondeurs).** Aucun institut n’ose être le premier à annoncer Ségolène Royal en-tête...

**Mais on connaît ces chiffres rue d’Enghien, ce qui explique une certaine nervosité...**

//(Publié sur le site Betapolitique)//

Rédigé par : david | 10 avr 2007 12:48:45

**_Rumeurs insistantes sur les sondages_**

Selon des rumeurs insistantes et convergentes recueillies auprès des QG de campagne des trois premiers candidats, **les données brutes des sondages, depuis plusieurs semaines, ****donneraient Ségolène Royal vainqueur au second tour contre Nicolas Sarkozy.**

Les annonces de victoire de Nicolas Sarkozy procèderaient donc de **redressements faits à la main par les instituts.**

Problème : les Français accordent désormais tellement d’importance aux sondages que **l’annonce d’un passage en tête de Ségolène Royal aurait des effets indéniables sur le scrutin (pensent les sondeurs).** Aucun institut n’ose être le premier à annoncer Ségolène Royal en-tête...

**Mais on connaît ces chiffres rue d’Enghien, ce qui explique une certaine nervosité...**

//(Publié sur le site Betapolitique)//

Rédigé par : david | 10 avr 2007 12:49:56

c'est bizarre... on pense bien souvent la même chose à l'Eglise de Scientologie mais... chut ! Le lien de cette secte avec Sarkozy est difficile à mettre en évidence : n'accusons pas sans preuve... Ajoutons simplement que le candidat UMP a par ailleurs déclaré en 2004 qu'il fallait faire nécessairement une distinction entre les sectes et les nouvelles spiritualités (la Scientologie se réclamant aujourd'hui, c'est bizarre, de cette toute dernière catégorie.)

quant au fait de croire à la criminalité ou la délinquance innée, voilà de quoi nous rappeler les pires moments de l'Histoire des hommes. Ce mec est dangereux.

Rédigé par : Yvan | 10 avr 2007 17:00:25

Il faut vraiment qu'il se calme le petit sarko. Avec lui tout est possible meme l'eugénisme. Heuresement que les généticiens ont réagit en disant que tout ce que M. Sarkozy est totalement faux et infondée.

On comprend pourquoi il a pas eu de mention a son BAC et pourquoi il a pas réussi à finir sc po. Il a du loupé quelques cours de socio, le petit nabot :-D

ALlez on va gagner, on est tous mobilisé pour faire gagner Ségolène Royal et la gauche et la France finalement!

Rédigé par : Francois | 10 avr 2007 20:06:14

voilà le moment de parler de la pétition lancée l'an dernier sous le titre "pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans" (il y a un site du même nom) pour répondre au projet de loi qui devait faire tester les bambins et retirer de leur milieu ceux qui présenteraient certains comportements que Sarko classait (comme aux USA) comme des signes de future délinquance ! Près de 300 000 signatures (psys, éducateurs, enseignants et toutes sortes de gens) ont fait reculer une partie du texte voté. Mais il semble bien que Sarko n'a pas renoncé à ses thèses. Comme il fit peur, ce type. Si par malheur il était élu ne verrions-nous pas une vague de peur ou de désespoir dans notre pays ? Il faut le battre ABSOLUMENT.

Rédigé par : | 10 avr 2007 22:33:29

Criminel né...

Le candidat de la droite déclarait il y a peu lors d'un débat (entretien) avec Michel Onfray que selon lui on naissait pédophile... Bref, Sarko estime que la théorie du déterminisme génétique criminel est une réalité. Pourtant scientifiquement, rien n'est démontré... au contraire. Pour Bernard Golse de l'hopital Necker de Paris il s'agit d'une "ineptie purement idéologique", là où Christine Bellas Cabane (Pdte du syndicat des médecins de la protection maternelle et infantile) met en garde contre une dérive eugéniste.

Ils ont bien raison de se lever contre ses mots/maux. Cet homme est dangereux. Il fut pourtant ministre de l'Intérieur et à ce titre chef de la police... Si on nait pédophile ou criminel en général, il n'y a donc rien à faire. On ne peut pas véritablement lutter contre son code génétique. Alors on comprend pourquoi ce dernier remplit les prisons, considérant qu'il importe seulement de neutraliser les criminels puisqu'il doit être impossible de les soigner, les traiter, les resocialiser.

Parce que la question essentielle est pourtant bien là. RESOCIALISER, voire même socialiser tout simplement pour certains. En effet, pour garder l'exemple du pédophile, qui reste un être humain même si ces actes demeurent monstreux j'en conviens tout à fait, bien souvent cette difficultés à maîtriser ces pulsions notamment sexuelles sont la conséquence de manque affectif criant et d'une incapacité à construire une vie de couple. Une certain névrose sempare du sujet qui lui anihile une partie de sa volonté. Oh cédric excuse les pédophiles... Absoluement pas ! Il s'agit simplement de comprendre pour prévenir. Je ne pense pas (et cela vaut pour l'ensemble de la criminalité) qu'enfermer, sanctionner règle tout. Il faut comprendre pour prévenir, réparer les dommages et infliger une sanction évidemment nécessaire mais proportionné. Des décennies de prisons ne servent à rien, à part rendre fou ou plus dangereux. Apprendre la vie en société voilà ce dont beaucoup ont besoin (qu'ils soient détenus ou non d'ailleurs). Et cela démontre à nouveau une faillite du système éducatif. Prenons un exemple très simple : l'éducation physique et sportive (EPS), au dela la découverte de la motricité de son corps etc. peut servir (et doit servir) à apprendre à nouer des liens sociaux avec les autres, le sport n'étant qu'un élément de rapprochement facilitant la construction de ce lien. Mais bien entendu, tout ne repose pas sur l'Education nationale. La responsabilité de l'entourage (et pas seulement des seuls parents) est immense. Bien souvent, un pédophile ou un violeur a lui même subi ce type d'actes lors de son enfance. Cela n'est pas une prédisposition génétique, mais peut devenir un "facteur à risque" si on peut dire, une certaine prédisposition sociale qui construit une prédisposition psychologique. C'est un peu poussé comme raisonnement, mais le libre arbitre n'est pas absolu, une part de déterminisme social existe, et cela l'illustre. Concrètement, il faut redonner la limite sociale à ces individus qui ne l'ont jamais ou presque pas intégrée. Là est l'essentiel.

Mais en aucun cas on naît pédophile, on peut en revanche le devenir, et parfois avoir plus de "chance'" qu'un autre de la devenir.

La théorie du criminel né a pourtant été à de nombreuses reprises contestée. Parce qu'elle existe, ou plutot existait. Le médecin italien Lombroso qui effectua ses recherches sur des détenus et militaires démontra que certains profils criminels possédaient des points communs physiques (le front bombé par exemple...) qui devaient nous permettre de prévenir le crime par la découverte de tels symptomes. Ces conclusions furent rapidement démenties, elles tenaient notamment au fait qu'afin de vérifier la véracités de telles conclusions, il aurait fallu par exemple confronté de tels résultats à des sujets dépourvus d'histoires criminels. De plus, ces théories sont quelque peu tombé dans l'oubli car les positivistes (courant criminologique avec pour grande figure Lombroso notamment) eurent une influence réelle sur les recherches nazies qui engendrèrent les atrocités que l'on connait (en particulier des recherches incroyables sur des enfants).

Bref, Sarko a dérapé, une fois de plus, mais ses mots ont un poids qu'il a véritablement sous estimé. Encore que, les diverses lois votées à son initiative reflètent quelque peu le fond de sa pensée (notamment les lois concernant les mineurs, et même la détection de futurs profils criminels dès la maternelle...).

Mais au dela ces difficultés théoriques, scientifiques, voire idéologiques, Sarko risque bien de se mettre à dos une belle partie de son électorat avec de telles déclarations puisque les catho qui sont nombreux à le soutenir ne pourront rester indifférent. Pourquoi ? Tout simplement parce que si un tel mal est génétique, cela veut dire que Dieu a construit l'homme avec ce mal, et ce n'est pas possible... Aussi parce que cela veut dire qu'on ne pourra rien y changer, alors que l'église estime que tous les pechers peuvent être pardonnés et expiés... Enfin, perso moi l'église ou les autres religions... voilà quoi. Mais bon c'est quand même les religieux chrétien qui ont en premier développé les idées les plus progression au sujet de la justice pénale et des conditions carcérales, cela veut donc dire quelque chose. Même si on ne sait plus trop vraiment si c'est au nom de l'humanisme ou autre, puisque ce sont les mêmes (pas personnes, mais courant religieux) qui développèrent l'inquisition et la torture quelques temps avant la défense de la dignité humaine qui les honorent un peu plus aujourd'hui.

Bref, continue sarko, tu te rapproches un peu plus de ta famille : l'extrême droite. Normal en bon héritier de la droite la plus dur, celle qui fut forte au sein du RPR même si elle grossit plus les rangs du FN aujourd'hui, une droite que certains qualifieront de bonapartiste, voire pour les plus etrêmes de pétainistes. A tort ? chacun jugera.

Rédigé par : Cédric | 12 avr 2007 11:06:57

Au fait, il est passé où le site NPS????
SDF??? comme Peillon en Picardie!

Rédigé par : UrK | 12 avr 2007 16:58:03

Bon, je confesse. le 22 puis le 6 je voterai Ségolène Royal. Mais j'ai trouvé sa campagne lamentable. Le clip de la campagne officielle en est l'ultime démonstration. le seul message en dehors de son cv est : remettre en cause les lenteurs administratives et les lourdeurs de l'Etat!!!!! Pas un mot sur les patrons, les pauvres, les salariés... C'est lamentable. Je voterai par fidélité aux socialistes. Parce que je ne veux pas Sarkozy. Mais quel gachis! et que d'inquiétudes!!!!

Rédigé par : Alain Siegler | 12 avr 2007 18:46:49

Deuxième tour Sarko-Le Pen : président Sarko
Deuxième tour Sarko-Ségolène : président Sarko
Deuxième tour Sarko-Bayrou : président Bayrou
Alors votez utile :
Votez Bayrou.

Rédigé par : Christine | 15 avr 2007 22:11:09

2ème tour sarko / Bayrou, c'est la certitude d'un président de droite, non merci! L'illusion prendra fin dans 6 jours. C'est même déjà fini.

Rédigé par : Hector | 16 avr 2007 09:02:55

Quand je pense qu'autour de moi ce sont les mêmes "sympathisants socialistes" qui vociféraient en 2002 contre "les petits cons qui n'ont pas voté Jospin au premier tour" qui aujourd'hui théorisent le vote Bayrou comme étant un acte de gauche...

Rédigé par : Ariane | 19 avr 2007 17:38:45

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.