« C'est parti! | Accueil | Derrière le vote Bayrou, Sarkozy »

18/02/2007

Deux poids, deux mesures

Investigation_1Enfin, la presse est devenue pugnace. Le journalisme d'investigation est en marche, et Ségolène Royal n'a qu'à bien se tenir: tous les avatars de sa campagne, toutes ses "gaffes", toutes les zones d'ombre de son action, présente et passée, sont passées au crible. Ainsi, sa "preuve picto-charentaise" est méticuleusement démontée. Ségolène Royal, lit-on, mécontenterait le besogneux patronat local, et ferait obstacle à la courageuse action républicaine du Préfet de Région.... On omet simplement de préciser que le dit-patronat, jusque dans ses structures représentatives se trouve composé d'obligés, voire de proches de Jean-Pierre Raffarin. Et on ne rappelle pas -simple oubli sans doute- que le brave Préfet fut le conseiller de Jacques Chirac pendant 7 ans.

Que l'on interroge la consistance et les modalités de la relation qu'entretient Ségolène Royal avec les citoyens dans le cadre de ses attributions d'élue locale se comprend, singulièrement dans le cadre d'une campagne présidentielle où se joue cette énigmatique et fascinante rencontre entre le peuple et le destin d'un individu. Mais pas de cette façon, Mesdames et Messieurs les autoproclamés investigateurs, qui n'exercez votre droit -pardon, votre devoir- de critique que dans une direction. Qu'attendez-vous, pour soumettre Nicolas Sarkozy à l'épreuve de votre sagacité? Il y a de quoi faire, et de bien beaux papiers, si vous le voulez...

Exemple?

Un milliard d'euros, sept ans de travaux, seront consacrés par l'Etat à la couverture de l'avenue Charles-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine à la demande de Nicolas Sarkozy. N'y a-t-il pas d'autres priorités en matière d'urbanisme ou de transport pour le bien être des habitants de la région Ile-de-France ? Quelle indulgence de la part de Jean Pierre Pernault si prompt à débusquer les gaspillages de l'argent public qui ne consacrera pas une minute sur ce dossier dans son émission "combien ça coûte".

Ces dernières semaines, nous avons vu disparaître l'abbé Pierre et apparaître les Enfants de Don Quichotte. Neuilly-sur-Seine compte 2,6% de logements HLM. Pourquoi aucun présentateur de 20h, entre deux hommages au fondateur d'Emmaüs, n'a t'il pas songé à mettre Nicolas Sarkozy face à ses responsabilités d'ancien maire?

La précarité qui explose dans les Haut de Seine avec l'augmentation de 50% des RMIstes ne fait l'objet d'aucun dossier au moment où le candidat de la droite dévoile sa secrète fidélité à Jaurès et de Blum.

Pas un éditorialiste, pas même une brève, pour relever quelques contradictions entre l'exaltation des valeurs de la famille du candidat Sarkozy et le déficit de plus 5.000 places de crèches publiques et associatives du département des Hauts de Seine où il privilégie systématiquement le délestage des crèches vers les municipalités et favorise le recours à des crèches privées à but lucratif.

La politique de prise en charge des enfants en danger du Conseil général des Hauts-de-Seine relève de son Président, Nicolas Sarkozy. La politique de mise en cage des enfants dangereux (dès la crèche de préférence) est impulsée par le ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy. L'ennui est que ces deux politiques concernent les mêmes enfants. Pourquoi aucun des journalistes "d'investigation" de nos hebdomadaires nationaux ne s'alarment-ils de cette contradiction ?

Au fond, la réponse est assez simple, banale et consternante. Pas le même poids, pas la même mesure.

Guy Debord annonçait en 1989: «Pour la première fois, les mêmes sont les maîtres de ce qu’on fait et les maîtres de ce qu’on en dit.» De la connivence à la collusion, le pas a été franchi en plusieurs occasions. La victoire n'en sera que plus belle. Les raisons d'agir plus tard n'en seront que plus légitimes.

Posted by Benoit Hamon on février 18, 2007 at 08:23 PM dans Témoignages | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00d834e597e653ef

Listed below are links to weblogs that reference Deux poids, deux mesures:

Commentaires

j'ai vu montebourg ce matim, et je comprends mieux maintenant. la campagne de royal ca va être du bayrou en pire : "les médias m'en veulent, je ne peux pas m'exprimer et cie.." et bien le débat (y 'en a t il eu) est tombé bien bas, vous n'avez rien d'autre à faire valoir que de telles imbécilités ? c'est pas crédible une seconde, ca manque de fond, vous allez vous faire tauler grave, et vous l'aurez mérité !

Rédigé par : coco77 | 19 fév 2007 15:49:06

j'ai vu montebourg ce matim, et je comprends mieux maintenant. la campagne de royal ca va être du bayrou en pire : "les médias m'en veulent, je ne peux pas m'exprimer et cie.." et bien le débat (y 'en a t il eu) est tombé bien bas, vous n'avez rien d'autre à faire valoir que de telles imbécilités ? c'est pas crédible une seconde, ca manque de fond, vous allez vous faire tauler grave, et vous l'aurez mérité !

Rédigé par : coco77 | 19 fév 2007 15:49:34

A coco, qu'on a d'ailleurs envie d'appeler mon coco. On a plein de choses à faire valoir du côté socialiste, il suffit d'utiliser les oreilles et les yeux pour écouter ou lire et rapatrier toute cette information vers le cerveau. Mais observons justement comme le souligne Hamon que sarkozy est épargné par les enquêtes sur son action et son bilan dans son cher département des Hauts de Seine. Voilà, quant à savoir si on va se faire tauler, on préfrère te voir faire le malin maintenat et te donner rendez vous dans deux mois. Bref, un seul conseil : CONTINUE.

Rédigé par : Alexandre | 19 fév 2007 17:02:39

alex tu as du mal me comprendre. mon propos est simplement de dire que si la nouvelle orientation de la campagne de ségolène c'est taper sur les médias, je trouve ca sordide !
et le ps ferrait bien mieux de s'en prendre à lui même que de se retourner vers les journalistes. un exemple, la candidate se fait foudroyer par sarko sur l'histoire du porte avion. mais y'a pas un seul socialiste qui s'est rendu compte et a exprimé ca publiquement que sarko avait changé d'avis en deux semaines : le 26-01 il est contre (cf article dans libé) et le 7-02, il est pour : de telles info, les socialistes peuvent les utilisers eux même, mais tant qu'on en sera à des formules du style "l'ordre juste "la france juste" et pourquoi pas mon "sandwtich juste" , on ira nul part !

Rédigé par : coco77 | 19 fév 2007 17:57:46

trés chèr mr
pour nous les jeunes vous etes un visionnaire avec mr fabius en portant sur vous le poids de vos convictions , idées pour l'avenir, vous etes une personne dont la gauche a besoin , et je crois maintenant , oui vous avez raison , il faudra rassembler la gauche en france , la gauche française est unique , nous n'avons pas le droit de faire de la france l'italie , etc..., la france a beaucoup d'atouts , elle a aussi sa gauche ,il faut que les partis de gauche commence a se rassembler pour les legislatives , pour avoir un grand parti de gauche , pas un parti soçial -democrate , je penses que c'est fini l'ére des partis sociaux-democrates , la suede montre l'exemple , les peuples de gauche veulent retrouver le sens du mot socialisme , leur identite ( l'amerique du sud , le parti democrate dixit le senateur john edwards avec la lutte contre la pauvreté, etc...) alors mr ne laissez pas la parti socialiste devenir un parti de droite sans projet de gauche, non

bon courage


c'est vrai qu'il nous faut des leaders de gauche ayant comme vous une vision socialiste et humaine des choses
et comme j'ai l'habitude de dire sur le blog de notre maire ps, jean michel stievenard qui comme vous a ce coté humain du socialisme (http://www.blog-jmstievenard.fr/),que j'apprecie
tenez bon

a

Rédigé par : pepela | 19 fév 2007 23:43:16

***Sarko battu? Vous en rêvez, BAYROU le fait !***

Rédigé par : Tom | 20 fév 2007 19:35:02

Je pense que vous sous estimez tous SR..c'est dommage car elle a besoin de votre appui..
Cette femme c'est une main de fer dans un gant de velours.
Elle fait des erreurs ? Aidez là au lieu de l'enfoncer !
je ne veux pas un second 2002, plus jamais ça !

Rédigé par : Fanette | 22 fév 2007 21:36:08

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.