« Foot pro ou foot business? | Accueil | Entretien avec Guy Birenbaum »

24/01/2007

Vote en commission marché intérieur

AbrAujourd'hui, nous votions l'avis de la Commission du Marché Intérieur sur l'avenir du football professionnel. L'option du rapporteur Toine Manders penchait nettement en faveur d'une libéralisation du secteur.  Depuis que j'ai été désigné par le groupe socialiste pour défendre notre point de vue sur le sujet, j'ai cherché à constituer une majorité favorable à une meilleure régulation du football professionnel qui préserve le modèle sportif européen, améliore la transparence des flux financiers et la gestion des clubs, encadre la profession d'agent de joueurs, protège les jeunes footballeurs en formation et lutte efficacement contre la corruption et le dopage. La difficulté pour bâtir de telles majorités c'est que la gauche est minoritaire en IMCO. ( 14 conservateurs, 7 libéraux, 4 souverainistes, 2 verts, 2 communistes et 14 socialistes).

Heureusement, les clivages sur ce sujet étaient plus atténués que de coutûme. J'ai trouvé un allié occasionnel  dans la personne du "shadow rapporteur" PPE, Christopher Heaton Harris, ex arbitre de football britannique, adversaire d'une approche exclusivement économique de l'avenir du football professionnel eu Europe.

Le résultat forcément contrasté après une séance de vote chahutée, ci dessous.

Résultats positifs

- L'adoption de l'amendement 72 (Hamon), qui soutient, d'une part, la retransmission par télévision gratuite des grandes compétitions sportives, et d'autre part, le principe de la vente collective des droits de télédiffusion, pour assurer solidarité et redistribution.

- Soutien au système actuel de mise à disposition des joueurs aux équipes nationales (amt Hamon 80)

- Clarification des règles d'aides d'Etat en la matière, afin d'assurer le développement du financement public des missions socioculturelles du football (amt Hamon 81)

- Suppression des mentions relatives à une libéralisation des paris sportifs (rejet compromis 5 et amt S Rühle 73)

- Système de contrôle des coûts et des déficits (Compromis 4), sans mention de l'effet de distorsion des aides d'Etat

Résultats négatifs

- Rejet de la proposition d'une directive sur les agents de joueurs (rejet amt Hamon 53 et 70)

- Rejet de la proposition de centralisation des flux financiers liés aux transferts (rejet amt Hamon 53)

- Absence de soutien à la règle "Home Grown Players"(quota de joueurs formés localement) (rejet amt Hamon 82)

- Aucune mention d'une agence européenne ni d'un organe indépendant de régulation et contrôle quelconque (rejet amt Hamon 53)

- Système d'assurance obligatoire pour les joueurs des équipes nationales, à charge des "fédérations" (Compromis 6)

Posted by Benoit Hamon on janvier 24, 2007 at 01:05 PM | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00d834321dee53ef

Listed below are links to weblogs that reference Vote en commission marché intérieur:

Commentaires

And the winner is : BUSINESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

Rédigé par : maradona | 25 jan 2007 09:12:42

Platini est élu président de l'UEFA.

D'après libé :
Dans son dernier discours avant le scrutin, Michel Platini avait martelé ses convictions: «Le football est un jeu avant d'être un produit, un sport avant d'être un marché, un spectacle avant d'être un business».

Alors ? Ca va aider à une redifinition moins économique de l'organisation du foot en Europe ou il s'agit là de poudre yeux ?
Ton avis ?

Rédigé par : Emmanuel P. | 26 jan 2007 14:03:52

Ce n'est qu'un surcis pour que le foot ne devienne avant tout qu' un milieu financier d'autant plus que J.M.Aulas à une influence grandissante en France comme l'illustre bien le fait qu'il ait reussi a obtenir une loi autorisant l'entré des clubs de foot francais a la bourse.

Rédigé par : kevin A | 27 jan 2007 16:33:34

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.