« Rapport FMI | Accueil | Back to Paris »

02/12/2005

"Local affairs"

Eliot_engel_2Gary_ackerman_2 La deuxième session du dialogue parlementaire transatlantique en 2005 se déroule depuis jeudi après midi à Londres. Après avoir rencontré nos homologues du congrès US à Washington en juin, Il revenait à notre délégation d’offrir l’hospitalité à ce nouveau round des travaux entre la délégation du Parlement Européen aux relations avec les Etats-Unis, d’une part, et le sub-committee for Europe de la chambre des Représentants d’autre part.

Le décor est typically british ! Salon cossu, moquette épaisse, des velours partout, une alternance de bois, de tissus rouge et vert bouteille et enfin une collection de portraits de remarquables sujets de la couronne s’étant illustrés dans les guerres contre les français. Enfoncé dans mon fauteuil et entouré de l’amicale aura de Wellington et Nelson, je participe durant trois jours aux trois ateliers de travail retenus par les deux parties pour améliorer le dialogue transatlantique.

A l’ordre du jour de nos discussions figurent :

- Situation politique en Europe après les referenda français et néerlandais

- Iran, Irak et processus de paix au Proche orient

- Coopération, prévention des catastrophes naturelles et grands enjeux environnementaux

- Chine

- Sécurité et coopération en matière de lutte contre le terrorisme

- Négociations commerciales multilatérales dans le cadre de l’OMC

- Gouvernance Internet

- Convention UNESCO sur la diversité culturelle

- Dossiers économiques bilatéraux

- Dossiers financiers

20 européens d’un côté et 7 américains de l’autre. La délégation US est conduite par un élu républicain de Californie Darell Issa. Dans un briefing préparé par la commission européenne, un fonctionnaire européen souligne le choix d’un « arabe américain » comme « Head of delegation ». Il faut y voir selon lui, un signal positif de l’ouverture des US à un dialogue plus constructif avec les européens sur les questions touchant au Proche et Moyen Orient.

Mais le premier signal est pour le moins confus. Le speech d’ouverture de Darell Issa soulevait ce matin la question de la jeune belge kamikaze en Irak en relation avec les émeutes en France. En clair, qu’allez vous faire pour vous dépêtrer de la poudrière islamique sur votre territoire. Je suis donc intervenu pour rappeler à nos collègues qu’il n’y avait absolument rien de commun dans ces deux évènements. J’ai décrit pendant plusieurs minutes la crise sociale en France. Mais l’impact de mon explication a semblé faible ; aucun de mes collègues américains n’a repris la parole sur le sujet.

Ces moments offrent aussi l’opportunité de rencontres humaines savoureuses. Parmi les congressmen présents, deux d’entre eux sont New-yorkais et Démocrates. J’ai déjeuné ce midi avec eux dans le sous sol d’un des plus vieux « Fish and Ships » londoniens. Le premier Eliot Engel est élu là où il est né, dans le Bronx. Il fait immédiatement penser aux frères Marx par sa moustache et ses lunettes et à Woody Allen par sa timidité apparente. Il accompagne Gary Ackerman. Autant le premier est réservé, autant le second est loquace. Avec lui on  plonge dans un film de Scorcèse. Corpulent, une rose blanche à la boutonnière, une casquette plate sur le crâne, il vous raconte des histoires sur le Queens dont il est l’élu. Et lorsqu'il évoque la rivalité entre Tony Genovese et Tony Ferrino (dont personne autour de la table, excepté son complice Engel, n'avait idée de l'existence), plus de doute, on a oublié le poisson et les frites et on croit déjeuner dans Little Italy.

Quand enfin, il vient à décrire la mosaïque des communautés de son district, il conclut pour justifier sa présence depuis 1983 dans la commission des affaires étrangères de la Chambre des Représentants « in my district, international affairs are local affairs ».

Et c'est vrai qu’on a souvent eu l’impression sous l’administration Bush, que les USA traitaient les affaires du Monde sans véritablement se soucier du reste du Monde.

Posted by Benoit Hamon on décembre 2, 2005 at 07:41 PM dans Témoignages | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00d83498b81d69e2

Listed below are links to weblogs that reference "Local affairs":

Commentaires

"deuxième session du dialogue parlementaire transatlantique"
L'intitulé laisse rêveur, il peut faire penser que le Congrès et le Parlement européen ont les mêmes pouvoirs/attributions, ce qui n'est pas le cas, ou que, dans un avenir très lointain, un parlement transatlantique pourrait voir le jour...
Quoi qu'il en soit, une telle initiative est heureuse, il me semble préférable que des parlementaires se rapprochent, parce qu'ils représentent directement les citoyens, et pas seulement les chefs d'Etat. L'ordre du jour m'a surpris: il a été question d'environnement? Et qu'a-t-il été dit à propos d'un certain protocole?

Rédigé par : Philippe | 3 déc 2005 10:29:46

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.