« Clarification | Accueil | Négociation sur la « Directive Bolkestein » : comment j’ai échoué. »

05/09/2005

black

BlackComment échapper à la cruelle similitude entre la couleur de la peau des laissés pour compte de la Nouvelle Orléans et celle des familles d’expulsés des squats de Paris.

Elle est noire.

Noire à quasi 100%, la population abandonnée de la Nouvelle Orléans. Les filles et fils des esclaves déportés en Amérique du Nord restent les plus pauvres, ceux que l’absence d’Etat et l'indigence des mécanismes de redistribution condamnent d’une génération à l’autre.

Noire à 100%, la population des squats parisiens, expulsée par Sarkozy le jour de la rentrée scolaire.

Je n’ai pas envie d’y aller de mon couplet compassionnel mais plutôt de regarder la société française telle qu’elle est aujourd'hui.

Que dire de la loi française du 23 février 2005 qui affirme « Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit. »

Il y a dans cette affirmation, sous prétexte de reconnaître la place des Harkis dans l'Histoire de France, la preuve irréfutable d'une conviction qui structure une partie non négligeable des élites françaises. « Notre système est supérieur et s’il l’est, c’est que nous sommes, nous et nos valeurs, fondamentalement supérieurs aux autres ». La France, puissance coloniale a joué un rôle positif, disent ils. Comment ? En accélérant le « progrès économique et technique » disent ils. Au prix de l’exploitation, l’humiliation et la violence quotidienne.

"Vous n’étiez pas libres. Vous ne votiez pas. Vous n’aviez aucun droit. L’essentiel de la richesse que vous produisiez ne vous revenait pas (pas d’avantage que maintenant). Mais il faut nous remercier du bond économique que vos pays (nos colonies) ont fait sous notre affectueuse autorité."

Comment un pays démocratique peut il se glorifier d’une histoire dont les faits le condamnent comme Etat colonial.

Il y a dans la loi du 23 février 2005 le témoignage d’une idéologie tenace qui sollicite des instituteurs et autres professeurs de la République qu’ils enseignent à leurs élèves le rôle positif de la colonisation. Cette idéologie qui implicitement ou explicitement affirme la supériorité de notre civilisation a un nom : le racisme.

Posted by Benoit Hamon on septembre 5, 2005 at 08:08 PM dans Témoignages | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00d83425476353ef

Listed below are links to weblogs that reference black:

» Se Loger, le prochain travail d'Hercule ? from Edito
ERRATUM (2 sept) : IL SEMBLE QU'IL FAILLE REMPLACER "RASER" PAR "VIDER" OU "EVACUER" SELON LES SOURCES... DONT ACTE. Alors là, c'est le bouquet. J'avais refusé d'aborder le sujet. Mais la sortie de Sarkozy citée ce matin dans la revue de presse de Fran... [Lire la suite]

Notifié le 6 sep 2005 18:25:16

» On ne peut pas en rire .. Merci Sarkozy from sarkostique
Il faut oser dénoncer l'indéfendable ... Sarkozy fait le ménage dans les squats. Non parce qu'il se soucie de la santé des personnes logées là ou on ne mettrait pas des chiens. Mais sans doute surtout parce qu'il est ainsi facile de flatter un électorat sensible ... [Lire la suite]

Notifié le 23 sep 2005 17:50:29

Commentaires

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire.

Si vous êtes contre les colonisations pourquoi ne vous opposez-vous pas à l'immigration de masse (colonisation de peuplement) du tiers-monde à l'Europe?

Les indigènes européens sont un peu trop blancs pour avoir droit à la souveraineté sur leurs terres historiques, peut être...

Et ou sont vos protestations contre le génocide raciste au Darfour, contre la guerre impérialiste islamique au Sud-Soudan, contre l'esclavagisme en Mauritanie et en Arabie Saoudite, contre le terrorisme d'Etat et l'oppression concentrationnaire en Corée du Nord... ??

Les "pêcheurs" de ces situations sont un peu pas assez blancs pour être vraiment coupables de quoi que ce soit, peut être...

Y'en a marre des conneries gauchistes, si votre nouveau parti socialiste c'est la même tambouille étatisto-humanitariste seulement avec des institutions à la 3ème République ce n'est pas la peine de vous faire tellement de mal pour prendre le pouvoir!
La France n'a vraiment pas besoin de ça!

Rédigé par : Alceste | 6 sep 2005 02:00:56

Benoît, je sens dans tes propos de la consternation mais également du dégoût face à ces politiques qui ont été menées et qui sont mises en oeuvre par la droite.
Je sens également de l'incompréhension face à un monde qui ne progresse pas fondamentalement mais qui ne cesse d'évoluer négativement dans la violence et le racisme en particulier.

Pourquoi en effet, avoir toujours cette impression de mener des combats que d'autres ont déjà mené ?

Personne n'est résigné, soit. Alors voilà pourquoi, il faudra tenter une nouvelle fois d'éteindre le modèle sociétal de type libéral et d'endormir le capitalisme durablement pour qu'enfin la société tende vers le progrès social et que l'Etat nous garantisse, à nous citoyens ce bonheur si cher à nos yeux.
Tout semble déréglé peut-être mais nous socialistes, en tant que humanistes de gauche, atterrés devant une telle conjoncture nous devrons rester courageux, attentifs et prêts pour 2007.
Il y a tellement à faire, tu en fais beaucoup à ta mesure.

Nous comptons sur toi pour que nos convictions lors du Congrès prochain se fassent entendre dans une perspective d'avenir espérons sereine mais avant tout décisive pour tous.

Rédigé par : Marc-Henri | 6 sep 2005 02:32:43

Black aussi, la Secrétaire d'Etat US... Et originaire du Golfe du mexique. Mais bien sûr, c'est par racisme que l'Administration fédérale n'a pas réagi en Louisiane, pas par simple incompétence.

Accréditer cette idée, comme vous le faites, me semble suffire à discréditer le reste de votre billet.

Rédigé par : koz | 6 sep 2005 11:24:12

C'est intéressant de constater le tri sélectif de chaque lecteur. La référence au racisme est directement liée à la loi du 23 fév 2005. Avant de kozer, faut lire!

Rédigé par : BH | 6 sep 2005 11:43:00

Koz est de Droite alors forcément il a du mal à faire la part des choses...

Rédigé par : Helder | 6 sep 2005 12:06:23

Ah, bon. Donc le début de votre billet n'a aucun rapport avec la fin. Et il est vain de les relier. Pourquoi avoir traité les deux sujets dans le même billet, alors ?

Helder, partir du principe que quelqu'un de droite ne saurait pas "faire la part des choses", n'est-ce pas un peu sectaire ?

Rédigé par : koz | 6 sep 2005 12:24:18

=> Koz

Oui!

Rédigé par : Helder | 6 sep 2005 13:20:30

Si tu assumes, alors...

Rédigé par : koz | 6 sep 2005 14:13:23

J'ai eu l'impression dans ce billet, de lire que les expulsés des squats le sont parce qu'ils sont noirs... C'est un sous entendu ou ma paranoïa qui me travaille ?

Rédigé par : nOOn | 6 sep 2005 18:21:33

Je crois que tu peux te sentir pleinement rassuré sur ton état mental.

Rédigé par : koz | 6 sep 2005 19:59:17

Enfin, ça, en même temps, c'est à supposer qu'il faille faire un lien entre le début et la fin de la phrase, ce qui ne semble pas nécessairement évident.

Rédigé par : koz | 6 sep 2005 20:01:26

Benoit,
je suis noir, français, talençais(33400) et au nps.
Merci d'avoir écrit "black" et je sais que tous les blancs ne sont pas racistes (fussent-ils de droite)!
encore merci!

Rédigé par : SHD TALENCE(33) | 7 sep 2005 00:04:37

Alceste,
J'ai du mal à croire qu'on puisse confondre de bonne foi d'une part une situation où des personnes arrivent dans un pays (ou y naissent après l'arrivée de leurs parents) et essaient de s'y faire une petite place malgré les discriminations dans l'accès à tout ce qui est nécessaire à l'épanouissement des individus : logement, emploi, sorties... et d'autre part une armée qui envahit un pays, l'exploite et le gouverne...
Alceste, je cherche sans le trouver un équivalent en France aujourd'hui du Gouverneur Général d'Alger ou des autorités militaires qui y régnaient, ou même dans les élites économiques et sociales françaises ce qui pourrait porter témoignage d'une colonisation par des immigrés...

Rédigé par : Amélie | 7 sep 2005 07:38:46

Alceste,
j'espére que votre post a été écrit sans trop de reflexion...ou alors c'est grave.
Si vous considerez la france victime d'une colonisation des habitant du tiers monde,ce dont je ne suis pas convaincu, et bien ce n'est qu'un retour de baton.
En effet on a vidé ces pays de toutes leurs ressources sans rien laisser aux habitant en place, puis on a abandonné ces contrés sans y laisser d'infrastructure digne de ce nom et des personnes formés pour les administrés. De plus nos multinationales continuent de pilleirs les ressources de ces pays, nos dirigeants y soutiennent des régimes totalitaires (exemple du Togo)et ce serait de la colonisation que de venir chercher s'il y a du travail dans un pays qui a ruiné le votre ???

En tout cas bravo à monsieur hamon pour ce post

Rédigé par : jeje33 | 7 sep 2005 08:24:44

Amélie,

Tu fais abstraction des nombreuses centaines de milliers de miliciens francophobes et europhobes (alias les "racailles") qui pillent, violent, patrouillent dans les territoires qu'ils occupent... avec pour but stratégique de soumettre la population indigène.

Aussi je te signale ceci:

"Un jour des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour faire irruption dans l’hémisphère nord, et non pas de manière amicale. Ils viendront pour le conquérir, et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire."
(Discours prononcé par Houari Boumedienne, président de l'Algérie, aux Nations Unies en 1974)

Ceci est proche de l'opinion de Jeje, qui, espérons-le est un descendant de terroriste FLN plutôt qu'un traître à son peuple européen et à sa civilisation comme il ne devrait pas en exister.

Jeje,

Au cas ou tu ai oublié ce qui n'arrange pas ton fanonisme vulgaire (pléonasme), je te rappelle qques points:

- les colonisations furent une entreprise de gauche / la mission civilisatrice (alphabétisation, introduction de la medecine moderne, etc...); Ferry, Jaurès, etc...

- L'Afrique noire, nottament, était avant dans un état où la qualité de vie était bien infèrieure (mortalité infantile énorme, conditions hygiéniques déplorables, absence de culture) et c'était une continent préhistorique (au sens littéral, pré-écriture) avant les colonisations.
De même les situations des ex-colonies se sont largement empirées depuis leur indépendances.

- L'Empire colonial français coûta énormément plus cher à la France qu'il ne lui rapporta jamais. Je te conseille de lire "Historiquement correct" d'ailleurs.
On peut aussi rappeller que Nasser, en visite à Alger après la création de l'Etat algérien dit ceci: "Comment, ils vous ont laissé tout ça?"
Et faut voir l'état dans lequel cette infrastructure est aujourd'hui...

- L'Algérie n'a jamais été ni un Etat ni une nation, avant vers 1962. Ca avait été une colonie perpétuelle (des phoeniciens, des arabes, des turcs, des français, et j'en passe).

- La France soutiendrait des régimes autoritaires? Et que dire de la gauche qui soutint le FLN (parti national-socialiste conspirationniste et terroristes, soutenu par les USA et l'URSS)?
En êtes-vous à vouloir offir l'Egypte aux frères musulmans, maintenant? Ce serait consistant..
Et proposez vous de ne soutenir aucun des régimes du tiers-monde (qui sont largement autoritaires) ou bien de les abattre et de les remplacer par des régimes démocratiques (pour qqn qui critique l'ingérence ce serait bizarre)?
Ou est-ce juste que vous aimez faire le pédant prétentieux qui fait de grands jugements moraux sans aucun intérêts pour se sentir mieux dans sa peau?!

Bon je pourrais continuer pendant des heures mais j'ai la flemme.
Tout ce que j'ai à dire est que la gauche a fait la colonisation, à pertes pour la France, puis a fait la décolonisation, toujours à pertes pour la France, et voici qu'elle encourage la contre-colonisation, encore, bien sûr, à pertes pour la France!

On reconnaît un gauchiste à ce qu'il est à la fois illuminé et borné, et qu'il hait son identité d'origine. Et c'est triste.

Si vous êtes favorable à l'impérialisme tiers-mondiste en Europe, vous êtes mon ennemi.

Rédigé par : Alceste | 7 sep 2005 21:24:55

Alceste,
nous n'avons manifestement rien à nous dire.
si ce n'est que votre raisonnement "on a construit des routes donc on est gentils" me fait penser aux routes d'un pays voisin, construites par un homme qui, comme vous, croyait à une invasion sournoise de son pays par des puissances étrangères... lui parlait des juifs. chaque époque a son image du mal incarné...

Rédigé par : Amélie | 8 sep 2005 00:00:26

Sans bolchévisme il n'y aurait eu d'hitlérisme, ma ptite Amélie.
Quand des déséquilibres sociétaux, politiques... sont intenses et durent, les ré-équilibrages passent par l'extrême opposé. Il ne faut pas s'en étonner.

Personne n'en tire la leçon, nous repartons donc pour un tour.

Quand à l'Autobahn, personne ne s'en plaint à ma connaissance.

Rédigé par : Alceste | 8 sep 2005 01:23:38

Au sujet du mot indigène, quelques éléments que nous n'apprenons pas à l'école (même avant la loi du 23 février) :
"Le gouvernement français imposa, en 1887, le régime de l'indigénat à l'ensemble de ses colonies; il fut formellement appelé plus habilement Code de l’indigénat. En général, ce code assujettissait les autochtones et les travailleurs immigrés aux travaux forcés, à l’interdiction de circuler la nuit, aux réquisitions, aux impôts de capitation (taxes) sur les réserves et à un ensemble d’autres mesures tout aussi dégradantes. Il s'agissait d'un recueil de mesures discrétionnaires destiné à faire régner le «bon ordre colonial», celui-ci étant basé sur l'institutionnalisation de l'inégalité et de la justice. Ce code fut sans cesse «amélioré» de façon à adapter les intérêts des colons aux «réalités du pays».

Le Code de l’indigénat distinguait deux catégories de citoyens: les citoyens français (de souche métropolitaine) et les sujets français, c’est-à-dire les Africains noirs, les Malgaches, les Algériens, les Antillais, les Mélanésiens, etc., ainsi que les travailleurs immigrés. Les sujets français soumis au Code de l’indigénat étaient privés de la majeure partie de leur liberté et de leurs droits politiques; ils ne conservaient au plan civil que leur statut personnel, d'origine religieuse ou coutumière.

Tout compte fait, le colonialisme pratiqué en Nouvelle-Calédonie, en Algérie, à Madagascar, etc., s’apparentait à une sorte d’esclavage des populations autochtones: celles-ci étaient dépouillées de toute leur identité. Ce système colonial odieux, qui paraît sans aucun doute honteux aujourd’hui, semblait normal à l’époque et d'autres pays pratiquaient des politiques similaires. Le Code de l'indigénat était assorti de toutes sortes d'interdictions dont les délits étaient passibles d'emprisonnement ou de déportation. Ce système d'inégalité sociale et juridique perdura jusqu’en 1946, soit plusieurs années après que les accords de Genève (le 23 avril 1938) eurent interdit toute forme de travaux forcés.

Après la loi du 7 avril 1946 abolissant le Code de l’indigénat, les autochtones (Nouvelle-Calédonie, Madagascar, Algérie, etc.) purent à nouveau circuler librement, de jour comme de nuit, et récupérer le droit de résider où ils voulaient et de travailler librement. Cependant, les autorités françaises réussirent à faire perdurer le Code de l'indigénat en Algérie pratiquement jusqu'à l'Indépendance (1962). "
source : http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/afrique/indigenat_code.htm

Rédigé par : Claire | 8 sep 2005 12:15:23

La lecture du premier paragraphe de ce dégueuli haineux que nous a pondu Alceste parle d'elle même.
N'y-t-il pas un moyen d'empêcher un nazillon (qui s'ignore peut être) de profiter de la tribune offerte par Benoit Hamon ?

Arrête de poster ici Alceste.

Rédigé par : Emmanuel P. | 8 sep 2005 16:09:25

Il ne s'ignore pas du tout ! Allez faire un tour sur son blog, je pense qu'Alceste ne rougira pas de la révélation de son appartenance idéologique au Bloc Identitaire ! Et oui ce sont eux ! Et il le revendique clairement !

Revenons aux choses sérieuses...
Récemment à Pondichéry pour une mission de solidarité internationale, nous avons pu, plusieurs camarades et moi, parler à un certain nombre de personnes de leur perception de la colonisation et celle des indiens. Nous étions persuadés que tout le monde nous répondrait que la décolonisation était la meilleure des choses qui pouvait arriver à l'Inde.
Et bien pas du tout : il y a une vraie nostalgie de l'époque coloniale et en particulier de la colonisation française. Le peuple indien a effacé complètement de sa mémoire toutes les brimations, les injustices, les actes et statuts racistes, les pillages économiques, et n'en garde que les idéaux aujourd'hui véhiculés par la République française, et certains efforts fait en matière d'éducation, de santé et d'hygiène.
"Tri sélectif" de la mémoire collective donc, à tel point que, d'après certains camarades du Parti Socialiste français de la section de Pondichéry (Fédération des Français à l'étranger), si un référendum était aujourd'hui organisé pour proposer la "recolonisation" de l'Etat de Pondichéry par la France, le "oui" l'emporterai à 60 ou 70 %.

Comme quoi, les sociétés ont bien la mémoire courte, et il n'y a pas qu'en France que le devoir de mémoire est crucial, et le rétablissement de l'enseignement de la réalité historique, primordial.


Plus de détail sur cette nostalgie coloniale, ou sur la mission sur place : pondichery.mjs33.net

Rédigé par : Etienne33 | 8 sep 2005 16:53:23

C'est la seconde fois fois que je supprime un post sur ce blog. C'est celui d'Alceste. Outre qu'il récite un petit bréviaire nationaliste plutôt indigent, et au bout du compte franchement pathétique, je n'accepte pas les commentaires du type "es tu mal baisé?" avec lesquels il concluait sa dernière saillie paranoïde en réponse à Etienne 33. ça fera sans doute une nouvelle raison à Alceste de jurer et de vomir contre l'anti France. Mais après tout, il est clair que nous n'avons rien à nous dire.

Rédigé par : Benoît Hamon | 9 sep 2005 10:05:06

Et bien restez entre bobos alors.

Rédigé par : Alceste | 9 sep 2005 23:06:40

Bonjour,

Je viens de lire l'article dans Marianne intitulé : COMMENT LES AMIS DE HOLLANDE TRUQUENT LE CONGRES

Je n'en reviens toujours pas. Je suis militants socialistes depuis 12 ans : j'ai donné au parti 650 euros en timbres. C'est l'équivalent de deux mois de RMI. Je fais parti de l'ONG PLAN international en charge de donner des repas aux enfants pauvres. Ces 650 euros correspondent à 3 années de cotisations à cette association soit 3 ans de repas, de scolarité pour un enfant dans le besoin.

Et j'apprends aujourd'hui que le parti qui a toujours représenté pour moi un idéal, un ensemble de valeurs DE GAUCHE à transmettre, TRUANDE LE VOTE DES MILITANTS COMME DANS UNE TRADITIONELLE DICTATURE.

Au parti socialiste, ce n'est pas un électeur = une voix. Tout dépend de la fédération dans laquelle vous vous trouvez !!!
Certains grands électeurs pésent 2 à 300 voix à eux seuls.

VIVE L'IMAGE DEMOCRATIQUE QUE L'ON DONNE AU PEUPLE DE GAUCHE !!!

SVP MONSIEUR DSK, REVOLTEZ VOUS !!

PS : JE SUIS OBLIGE D'ECRIRE SOUS PSEUDO - DANS CE PARTI, DIRE LA VERITE CORRESPOND, C'EST DENONCE LES PRATIQUES COURANTES DE LA MAJORITE !

Rédigé par : jm | 19 sep 2005 16:01:27

Evidemment, c'est MONSIEUR HAMON, REVOLTEZ VOUS !!

Rédigé par : jm | 19 sep 2005 16:02:38

Drôle de lapsus quand même...

Rédigé par : Nathalie | 19 sep 2005 19:08:27

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.