« Petits meutres entre amis | Accueil | Just back from USA »

18/06/2005

Hamon : "une minute !"

1_minute Top, c'est parti !

Une minute pour m'exprimer sur le pacte de stabilité en séance plénière. Devant moi, la Commission, le Conseil et la BCE. Autour, une trentaine de collègues venus participer aux débats du Parlement sur la réforme du Pacte de stabilité... Pas le temps de musarder en route. il s'agit d'être précis. Une minute!!! Il y a 10 jours, les Français ont dit non. Il y a une semaine, les Néerlandais ont fait pareil. J'aurais tant de chose à dire sur ces deux votes et le lien évident entre la perte de confiance des citoyens européens et la stratégie d'austérité budgétaire défendue par la Commission et la BCE... Pas le temps! En une minute, vaut mieux te concentrer sur une idée comme disent les anciens du Parlement... Ca donne ça :

Cher (es) collègues, Puisque nous parlons d’économie européenne, je ne résiste pas à vous faire partager cette observation. En quelques jours, l’action conjuguée des citoyens français et néerlandais aura été plus efficace pour améliorer la compétitivité des produits européens destinés à l’exportation en provoquant le rapprochement de l’Euro par rapport au dollar, plus efficace donc que l’action de la banque Centrale Européenne. C’est un peu pourquoi, je crains que notre débat et les conclusions de la résolution soumise au vote du Parlement soient bien en deçà des réponses politiques nécessaires pour relancer l’économie européenne. La décision du conseil de Mars de réformer le pacte va dans le bon sens. Suffit elle à rassurer sur la capacité de l’Union Européenne à arrêter une stratégie de relance durable de l’économie ? Non Il est impossible de dissocier le débat sur l’avenir du pacte de stabilité, donc la coordination des politiques économiques et budgétaires du débat sur les perspectives financières. Comment voulez vous réduire les déficits de Etats membres si en contrepartie l’Union ne se dote pas des moyens budgétaires de garantir la cohésion sociale te de relancer l’économie européenne ? Je ne crois pas que l’austérité budgétaire dans les états membres combinée à l’inertie budgétaire de l’union permette de répondre au double défi de la croissance et de l’emploi. C’est maintenant qu’il faut donc parler de l’augmentation et de la diversification des ressources de l’Union, quitte à changer les traités pour permettre à l’Union de réaliser les emprunts et de lever l’impôt européen qu’exige la crise économique et politique que nous vivons.

Posted by Benoit Hamon on juin 18, 2005 at 11:14 AM | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00d8347f728069e2

Listed below are links to weblogs that reference Hamon : "une minute !":

Commentaires

Est-ce qu'ils avaient un chronomètre en main ? Lol

Autrement, même avec ce peu de temps imparti ton texte a été assez explicite pour qu'ils comprennent (espèrons) toute l'inéfficacité de leur politique.

Rédigé par : Marc-Henri | 18 juin 2005 23:26:41

Vite fait, biendit...mais vous ont-ils compris?

Rédigé par : Helder | 20 juin 2005 13:56:39

Vite fait, bien dit...mais vous ont-ils compris?

Rédigé par : Helder | 20 juin 2005 13:57:01

Relancer la croissance, une très très bonne idée que la banque centrale devra méditer...Cependant, parler d'emprunt et de budget c'est bien, mettre à plat les priorités en matière de dépense de l'Union, c'est mieux. Vu le spectacle qu'ont donné Messieurs Chirac et Blair ce week end, je doute que "les petits nombrils nationnalistes" acceptent une contribution supérieure mais necessaire pour enfin faciliter le devellopement de ce continent, dans le bon sens...Alors monsieur le député, posez encore ce genre de questions et matraquez-les dans le crâne de nos "élites" assez sourdes ces temps-ci.

Rédigé par : de born | 20 juin 2005 18:48:45

Benoit,

Pourquoi, alors que l'Euro n'était pas encore la monnaie que nous connaissons aujourd'hui il pouvait servir d'unité de compte dans le cadre d'une SICAV (1986) n'est-il pas possible de l'utiliser dans le cadre d'obligations ?

A quoi sert d'être sorti du franc pour tomber dans une co....de ce type ?

Rédigé par : Jbenard | 21 juin 2005 15:04:08

Cher Député
Merci de nous faire vivre en direct, ou presque, votre vie de député européen. Ca rapproche l'Europe de ses concitoyens. Parlez nous encore de vos seances plénières et de votre façon d'y défendre vos idées.
On imagine à vous lire les centaines de députés, venus des 4, non plutot 25, coins de l'Europe et c'est exaltant.
AP

Rédigé par : Alexis Perrier | 23 juin 2005 21:20:20

I like your design!.

Rédigé par : Roman | 7 déc 2005 17:28:43

Pipa-ripa-tru-ta-ta )) Good site...))) 4ao!!!!..

Rédigé par : Kristinka | 7 déc 2005 22:13:29

Pipa-ripa-tru-ta-ta )) Good site...))) 4ao!!!!..

Rédigé par : Kristinka | 8 déc 2005 02:12:33

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.