« France-Amérique : regards croisés et divergents | Accueil | Relations transatlantiques »

07/01/2005

En quelques mots : quelle est la semaine type du parlementaire européen?

I04europ_2 Il y a trois types différents de semaines. La semaine « commission », la semaine « groupe » et la semaine « plénière ».

La semaine « commission » est comme son nom l’indique consacrée au travail en commission. Lieu : Bruxelles. Ces réunions de commission s’étalent sur deux ou trois demi journées d’une durée de 3H00 à 4H00. L’agenda s’organise entre les deux commissions auxquelles les députés appartiennent. Affaires Economiques et Monétaires » en titulaire et « Marché Intérieur et Protection des Consommateurs » en suppléant, pour ce qui me concerne.

Autour de ces sessions officielles de commission, s’organisent une multitude de réunions et de rendez vous. Parmi les plus importantes réunions celle des commissaires de votre groupe politique. On se voit entre commissaires socialistes, on débat, on s’accorde, on se désaccorde, sur les sujets évoqués dans la semaine. On se répartit les rapports et les interventions avec plus ou moins de bonheur, plus ou moins de frictions.  L’autre aspect incontournable, ce sont les rencontres avec les lobbies. Ils sont partout, assistent aux réunions de commission et représentent les grands intérêts publics et privés directement intéressés aux décision de votre commission. Banques, autorités boursières, assurances, associations de consommateurs, peuplent les couloirs de la « Commission Affaires Economiques et Monétaires » où je siège.

La semaine « groupe » est consacrée aux décisions des groupes politiques. On y tranche une multitude de débats entre nous, entre les groupes du parlement, etc.… Lieu : Bruxelles. C’est la semaine la plus « politique ». On se répartit entre les plénières de groupe, les réunions thématiques qui préparent les décisions au fond et les réunions des délégations socialistes nationales. Lors de ces semaines, on peut mesurer concrètement que la sociale démocratie européenne abrite des convictions parfois bien dissemblables. Je vais être franc : on retrouve dans la sociale démocratie européenne tout le spectre des positions que vous trouvez entre la gauche et la droite française. Ça vous situe à peu près le problème quand on doit adopter une position politique forte. Mais, à force de débats et de compromis le groupe socialiste européen continue d’apprendre à exister et à marcher.

La semaine « plénière » est celle qui réunit tous les députés dans l’hémicycle pour voter les lois. Lieu : Strasbourg. C’est la semaine la plus chargée, elle enchaîne séances plénières, réunions de groupes, de délégations internationales, rendez vous bilatéraux, rendez vous avec les lobbies, etc.

Mais bon, soyons honnêtes, la semaine type, pour celui qui méprise son mandat, ça peut aussi être : j’en fais le minimum et je reste à la maison. C’est plutôt plus rare qu’on le prétend ici ou là. Mais ça existe sans doute.

Posted by Benoit Hamon on janvier 7, 2005 at 10:26 AM dans Témoignages | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341ca12653ef00d8343bea1a53ef

Listed below are links to weblogs that reference En quelques mots : quelle est la semaine type du parlementaire européen?:

Commentaires

tu n'as pas du avoir le temps de lire cet article
http://www.acide.info/articles/article.php?id=54

Rédigé par : info | 11 jan 2005 17:50:52

A "info". J'ai toujours eu une tendresse pour ceux qui vont chercher dans les mauvaises manières de leurs adversaires une excuse à leur manque de militantisme, leur manque de travail, ou plus simplement leur incapacité à convaincre. Ca nous rappelle qu'au PS aussi, il y a des inégalités.

Rédigé par : Vabec | 11 jan 2005 23:35:18

Tu aprles sans doute de Jl Mélenchon partisan du non?

Rédigé par : info | 17 jan 2005 16:29:20

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.