« Marché intérieur des services (Commission des affaires économiques et monétaires) | Accueil | Benoît Hamon, député européen »

13/12/2004

Cotes de popularité de l'Exécutif français depuis janvier 1996

popularité de J. Chirac depuis 1996

rem : pour une meilleure lecture, ouvrez les images "dans une nouvelle fenêtre" (click droit sur PC)

Impopulaire avec Alain Juppé, la cote de Jacques Chirac se redresse pendant la cohabitation, pour atteindre des records au moment de la victoire des bleus à la coupe du monde 1998. Le chef de l'Etat conserve un bon solde de popularité jusqu'à la campagne électorale 2002, les sympathisants de gauche redevenant alors plus sévères. A nouveau orientée à la hausse après le printemps électoral, Ipsos pointe 70% d'avis favorables au moment du veto au Conseil de Sécurité de l'ONU sur la guerre en Irak. Aujourd'hui, une bonne moitié des Français juge favorablement "son action en tant que Président de la République".

Popu_raffarin_3

Pour les chefs de gouvernement, c'est la décennie des records. A 74% d'avis défavorables fin 1996, Alain Juppé bat celui d'Edith Cresson. A contrario, Lionel Jospin a très vite suscité l'adhésion des Français, pour atteindre 70% d'opinions favorables pendant la coupe du Monde. Là encore le record pour un Premier ministre sous la Cinquième République. A partir du second semestre 2000, la situation se dégrade pourtant régulièrement, jusqu'à la Présidentielle.
Le croisement des courbes de popularité de Jean-Pierre Raffarin est également spectaculaire. Les avis favorables ont plongé presque aussi vite que les mauvaises opinions ont progressé, renforcées par le réservoir de Français qui préféraient "ne pas se prononcer" sur l'action du Premier ministre en début de mandat. Aujourd'hui Jean-Pierre Raffarin nage en eaux profondes, à 60% de jugements défavorables : dans la zone où se trouvait Alain Juppé.

_______________________________________________________
Source : baromètre de l'action politique Ipsos-Le Point.
La dernière vague :
popularité de l'exécutif
popularité des leaders politiques
palmarès des partis politiques
avec ventilations sympathisants de droite et de gauche (échantillons représentatifs) sur le site d'Ipsos.

Voir aussi : le baromètre Sofres-Le Figaro avec archives depuis 1974

Posted by LeFIL on décembre 13, 2004 at 07:06 PM dans Opinions | Permalink

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.